Revue de presse

  • V-label : un site français qui certifie les produits végétariens et véganes

    « En juin dernier, l’Association Végétarienne de France a présenté le site français du V-label, une référence internationale pour garantir les produits alimentaires végétariens et véganes. En un clic, vous savez ce que vous achetez et consommez. Voici la motivation du V-label, un outil simple et facile à comprendre qui permet de s’assurer de manière immédiate que votre produit est végane et végétarien. »

    Un article à retrouver ici.

  • Comment être sûr qu’on choisit un vin vegan ?

    « Si vous voulez être sûr que votre vin est bien vegan, il vous suffit de vous intéresser à l’étiquette.
    Commencez donc par vérifier qu’il n’y a pas les molécules animales évoquées plus haut. Ensuite, regardez les labels, ils peuvent être d’une grande aide. Par exemple le label V européen (V comme Vegan) vous garantira l’absence de substances d’origine animale dans le vin mais également tout au long de la production et la vinification. Si vous le trouvez sur votre bouteille, vous êtes certain d’être face à un vin 100% vegan. »

    Un article à retrouver ici.

  • L’offre se multiplie tous azimuts

    « À la suite de son partenariat signé en 2016 avec l’Union végétarienne européenne, Unilever propose un standard végétarien européen unique et reconnu via son portefeuille de marques. Cela a engendré des innovations dans les gammes végétariennes et végétaliennes. Comme le Veggie Pot de Knorr, qui arbore le V-Label. »

    Un article à retrouver ici.

  • Le vin lui aussi devient végane

    «  « Le vin végane, c’est une corde de plus à notre arc », dit Gabriel Valverde, responsable en œnotourisme chez Rhonéa. […] « À partir du millésime 2017, l’ensemble de nos vins seront certifiés véganes, explique Rickman Haevermans, directeur des ventes, marketing et développement. » Qu’elles contiennent du rouge, rosé, blanc ou muscat de Beaumes-de-Venise, les bouteilles se verront appliquer le logo V-label, attestant qu’elles ne contiennent pas de produits d’origine animale. »

    Un article à retrouver ici.

  • Aoste se lance dans le végétarien

    « Le fabricant de charcuterie Aoste se lance en terrain inconnu: la marque lance en effet une gamme de garnitures 100% végétarienne. Les ambitions sont grandes, puisque Aoste entend, d’ici quelques années, devenir l’acteur principal des alternatives végétariennes en Belgique.[…] Les nouvelles recettes portent également le Label V européen, qui garantit qu’elles sont 100 % végétariennes. »

    Un article à retrouver ici.

  • Alimentation : les véganes arrivent en force

    « Avec sa gamme Veggie, lancée en 2015, Carrefour a été le premier à proposer dans ses rayons une quinzaine de produits dédiés aux végétaliens et aux végétariens. A l’origine de cette démarche, un questionnaire destiné aux clients pour améliorer l’offre de l’enseigne. Beaucoup demandent alors une cuisine végétarienne. […] Le géant de la grande distribution se renseigne auprès de l’Association végétarienne de France qui délivre un label V. L’enseigne a vendu 2 millions de produits véganes l’an dernier. »

    Un article à retrouver ici.

  • Les substituts de viande au cœur des lancements

    « Intermarché a lancé sept références de substituts de viande, sous le nom « Les Végétales ». […] Riches en fibres ou en protéines, ces produits sont sans huile de palme ni conservateur. Ils portent le logo V-Label, une organisation européenne qui certifie que les références sont bien végétariennes ou végétaliennes (sans dérivés animaux). »

    Un article à retrouver ici.

  • Question de choix, chronique de Fabienne Chauvière

    « Lancé il y a 20 ans par l’Union végétarienne européenne, le Label-V (…) est apposé sur plus de 10 000 références. Le Label-V permet au consommateur d’être sûr des produits qu’il achète, car le sujet n’est pas aussi simple qu’il en a l’air. Des jus de fruits par exemple, ou encore du sucre, peuvent ne pas avoir droit au label, dont il existe d’ailleurs deux versions. »

    A réécouter ou à lire ici.

  • Le label végétarien arrive en France

    « En un coup d’oeil, le label permet de voir rapidement les produits végétariens et de ne pas décortiquer les étiquettes des produits alimentaires à la recherche d’éventuelles traces de composés d’origine animale. Le label permet une identification simple, rapide et garantit une certification selon un cahier des charges strict. C’est aussi une façon de promouvoir une alimentation plus végétale. »

    Un article à retrouver ici.

  • Le Label-V s’implante en France

    « Aujourd’hui largement présent dans toute l’Europe, au Canada et aux États-Unis (et avec des licences s’étendant à bien d’autres pays), le Label-V est le label végétarien le plus connu d’Europe. Distribué de façon décentralisée par les associations végétariennes de chacun de ces pays, il touche aujourd’hui les produits fabriqués par plusieurs milliers d’entreprises. »

    Article issu du n°123 d’Alternatives Végétariennes (printemps 2016)