FAQ

Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions concernant le V-Label les plus fréquemment posées. Si votre question n’apparaît pas, n’hésitez pas à nous contacter via notre page Contact.

Quels sont les avantages du V-Label vis-à-vis d’autres labels ?

Le V-Label est un label de qualité internationalement reconnu. Il est remis sur la base d’un cahier des charges rigoureux et homogène; ainsi que de contrôles approfondis. Il est adapté aux produits végétariens et véganes n’ayant pas été testés sur animaux et ne contenant pas d’organismes génétiquement modifiés (OGM).

La présence d’interlocuteurs V-Label dans 27 pays à travers le monde contribue à la renommée internationale de ce label et facilite les procédures de certification.

Pour en savoir plus, veuillez trouver ici un tableau comparatif entre le V-Label et les autres labels véganes.

Quels sont les avantages du V-Label vis-à-vis des logos privés existants ?

Il arrive que certaines entreprises distinguent leurs produits au travers d’un logo végétarien ou végane qui réponde à leurs critères propres. Ces critères peuvent donc différer significativement d’une marque à une autre sans que le consommateur ne puisse le savoir clairement, mais aussi donner lieu à un étiquetage inapproprié vis-à-vis de la nature du produit (par manque de connaissance des entreprises concernant les critères relatifs aux différents ingrédients et aux processus de production).

Ces logos ne sont par ailleurs soumis à aucun contrôle de la part d’organismes indépendants, ce qui renforce le risque d’étiquetage incorrect.

Le V-Label a, à l’inverse de ces logos qui font juste office de support de vente, une véritable valeur de contrôle. C’est un label indépendant d’intérêts privés qui offre aujourd’hui aux consommateurs la transparence et la sécurité qu’ils recherchent.

Grâce à l’existence de critères standardisés et de procédures de contrôle rigoureuses, il clarifie l’offre existante, facilite les prises de décision des consommateurs et valorise la transparence des entreprises.

Quelle est la durée moyenne d’un processus de certification ?

Dans le cadre d’un processus de certification standard, une fois que notre équipe est en possession de l’ensemble des documents constitutifs du dossier, il faut compter vingt jours ouvrés pour obtenir le V-Label. D’autres formules sont envisageables pour les dossiers les plus urgents. Dans ces cas, les demandes de certification sont étudiées en priorité et les vérifications nécessaires sont effectuées dans les dix ou les deux jours ouvrés.

La certification V-Label s’obtient en suivant les étapes décrites ici.

Pour effectuer une demande de certification, vous pouvez nous contacter ici.

Pourquoi la lecture de la liste des ingrédients n’est-elle pas suffisante ?

Lire la liste des ingrédients d’un produit ne permet pas de s’assurer qu’il est véritablement végétarien ou végane. D’une part, certains additifs d’origine animale sont listés sous forme de codes (Exxx) mal connus des consommateurs. D’autre part, les auxiliaires intervenant dans le processus de fabrication des produits alimentaires ne figurent pas dans la liste de leurs ingrédients. C’est notamment le cas des matières utilisées pour clarifier le vin.

Pour les consommateurs, le V-Label est un gage de sécurité et de confiance, qui permet de simplifier l’acte d’achat. Les produits certifiés V-Label étant contrôlés au niveau de leur composition, mais aussi à chaque étape de leur développement, les consommateurs peuvent faire leurs courses rapidement et sereinement.

Quels critères un produit doit-il remplir pour obtenir le V-Label ?

La déclinaison végétarienne du V-Label peut être accordée aux produits ne contenant ni chair animale, ni oeufs de poules élevées en batterie.

La déclinaison végane du V-Label peut être accordée aux produits ne contenant aucun produit d’origine animale.

Quelle que soit la déclinaison du V-Label, les tests sur animaux et les OGM sont interdits.

La notion de “traces” est-elle compatible avec le V-Label?

Sur un emballage de produit alimentaire, l’indication de la présence de traces d’allergènes ou de produits d’origine animale qui pourraient advenir pendant le processus de production reste à la discrétion de l’entreprise. Cette indication n’implique pas nécessairement que le produit contient effectivement des produits d’origine animale. Elle permet simplement d’avertir les consommateurs qu’au cours du processus de production, un risque infime de contamination croisée est possible. En indiquant la présence potentielle de traces de certains ingrédients, les entreprises se prémunissent ainsi contre toute poursuite pénale dans le cas où un consommateur développerait une réaction allergique.

Les produits qui portent cette indication sont conformes au cahier des charges du V-Label qui exige qu’aucun ingrédient animal n'ait été ajouté intentionnellement au cours du processus de production.

A quels coûts une entreprise doit-elle s’attendre si elle fait certifier V-Label des produits ?

L’utilisation du V-Label est sujette à une redevance annuelle et à un paiement ponctuel associé aux audits externes.

Pourquoi interdire les OGM ?

Les OGM peuvent être le résultat de la manipulation de gènes d’espèces animales. De fait, afin de limiter tout risque de contamination et de sécuriser l’acte d’achat des consommateurs, le V-Label ne peut être remis à des produits OGM ou contenant des ingrédients OGM.

Le refus des OGM pour les produits labellisés s'inscrit par ailleurs dans l'application du principe de précaution adopté par l’Union Européenne, et relatif à la possible contamination environnementale par les OGM.

Travaillez-vous uniquement avec des entreprises dédiées à une production végétarienne ou végane ?

Le V-Label peut être remis aux produits alimentaires végétariens et véganes sans OGM et n’ayant pas été testés sur animaux. Il ne concerne donc pas exclusivement les produits des entreprises dédiées à une production végétarienne ou végane, qui sont à ce jour encore peu nombreuses et ne permettent pas, à elles seules, de rendre compte de la diversité et de la richesse de l’offre végétarienne et végane. En ouvrant la possibilité d’une certification V-Label à toutes les entreprises, nous rendons l’offre végétarienne et végane visible et accessible à tou-te-s. Nous pouvons ainsi également échanger avec tous les acteurs de l’industrie agro-alimentaire et les sensibiliser aux bénéfices d’une alimentation plus végétale.