Communiqué de presse : ce que veulent les consommateurs européens

Le 16 novembre 2021

En France en 2021 il y a 27% de flexitariens, 4% de végétariens et 2% de véganes. Les produits les plus attendus en grandes surfaces : le râpé végétal, le simili filet de poulet et les burgers & boulettes végétales.

46 % des consommateurs européens ont réduit de manière significative leur consommation de viande, selon la dernière enquête Smart Protein 

Une enquête paneuropéenne, réalisée par ProVeg International en partenariat avec Innova Market Insights, l’Université de Copenhague et l’Université de Gand dans le cadre du projet Smart Protein, indique qu’une évolution significative vers une alimentation végétale est en cours sur le continent. 

Téléchargez le rapport principal ici et le rapport spécifique à chaque pays ici.

L’enquête, intitulée « What do consumers want : a European survey on consumer attitudes towards plant-based foods, with a focus on flexitarians » (Ce que veulent les consommateurs : une enquête européenne sur les attitudes des consommateurs envers les aliments d’origine végétale, axée sur les flexitariens), paraît alors que les dirigeants du monde entier se réunissent à la COP26 pour discuter des mesures à prendre afin d’atteindre leurs objectifs climatiques. Les produits d’origine animale représentent 82 % des émissions de carbone des régimes alimentaires européens*, mais les recherches montrent que la transition vers des alternatives aux produits carnés pourrait réduire les émissions de 30 à 90 %**. 

L’enquête a interrogé plus de 7 500 personnes dans dix pays européens (Autriche, Danemark, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Espagne, Royaume-Uni) sur leur attitude à l’égard de la consommation d’aliments d’origine végétale, leur confiance vis-à-vis de ces produits, leurs habitudes de consommation actuelles, les facteurs clés de leurs choix alimentaires et divers autres sujets pertinents dans le domaine des protéines alternatives. Les consommateurs de produits d’origine végétale représentent 7 % des répondants, tandis que 30 % des répondants suivent un régime flexitarien. Des rapports spécifiques par pays ont également été créés et peuvent être téléchargés via le lien ci-dessous.

 

Informations marquantes :

  • Près de la moitié des personnes interrogées (46 %) ont déclaré avoir déjà réduit leur consommation de viande de manière significative.
  • Un peu moins de 40 % des consommateurs européens ont l’intention de consommer moins de viande dans un avenir proche.
  • Environ 30 % des consommateurs ont déclaré avoir l’intention de réduire leur consommation de produits laitiers.
  • 73 % des flexitariens ont réduit considérablement leur consommation de viande.
  • Près de 30 % des Européens ont déclaré qu’ils avaient l’intention de consommer beaucoup plus d’alternatives végétales pour les produits laitiers et la viande.

 

Perception des produits d’origine végétale : 

  • Près de la moitié des flexitariens (45 %) pensent qu’il n’y a pas assez d’alternatives végétales dans les supermarchés, les restaurants, etc.
  • 50 % d’entre eux considèrent que les options végétales sont trop chères
  • 48 % aimeraient avoir plus d’informations sur les produits d’origine végétale.
  • Près des deux tiers des flexitariens (61 %) pensent que les aliments à base de protéines végétales sont sûrs, et pensent également qu’ils sont correctement étiquetés (60 %).
  • Parmi les alternatives aux protéines animales, les flexitariens font plus confiance aux protéines d’origine végétale.

 

Les résultats concernant les flexitariens ont également révélé que :

  • Les pommes de terre et le riz sont les ingrédients préférés pour les aliments d’origine végétale, suivis des lentilles, des amandes et des pois chiches.
  • La volaille, le bœuf, le saumon et le thon d’origine végétale sont les similis qu’ils aimeraient le plus voir dans les supermarchés.
  • Les flexitariens aimeraient en particulier que la mozzarella et le fromage en tranches d’origine végétale soient disponibles.
  • Le goût et la santé sont les principaux facteurs qui poussent les flexitariens à acheter des alternatives végétales, suivis par la fraîcheur, l’absence d’additifs et les prix plus bas. 

 

Les attentes des consommateurs français :

  • 29 à 32% souhaite pouvoir acheter en grandes surfaces des burgers et des boulettes végétales, des similis filets de poulet et du râpé végétal.

  • 25% demandent de la mozzarella végétale et du simili saumon fumé et 22% du simili filet de poisson.

 

« L’enquête laisse entrevoir un énorme potentiel pour les produits d’origine végétale en Europe et donne le feu vert à tous les acteurs concernés du secteur pour développer des produits plus nombreux et de meilleure qualité. La demande des consommateurs pour des protéines alternatives croît à un rythme remarquable, sans perspective de fin. »  Jasmijn de Boo, Vice-président, ProVeg International 

« Il est clair qu’il existe une tendance à long terme des consommateurs à inclure les protéines végétales dans leur régime alimentaire ordinaire. Le rapport ProVeg sur les attitudes des consommateurs européens à l’égard des alternatives végétales illustre cette évolution de manière remarquable. Une chose est sûre : ni les produits carnés seuls, ni les actuelles alternatives aux protéines disponibles ne pourront à eux seuls répondre durablement aux besoins en protéines des générations futures. Une stratégie globale de la plateforme en matière de protéines est nécessaire, qui implique une production de viande optimisée sur le plan écologique ainsi qu’une approche visionnaire dans le domaine des protéines alternatives. C’est pourquoi notre unité commerciale « protéines alternatives » a été fondée en 2018 et nous travaillons constamment pour offrir le meilleur et le plus durable cocktail de protéines du futur.” Marcus Keitzer, membre du conseil d’administration de PHW Group.

« L’enquête souligne l’une des tendances clés de notre époque et nous conforte dans la position de considérer les alternatives d’origine végétale comme un sujet pertinent pour ALDI Nord. En tant que distributeur discount en contact quotidien avec des millions de personnes, nous considérons non seulement que c’est une opportunité, mais aussi qu’il est de notre responsabilité de contribuer à une alimentation équilibrée. Notre objectif est de rendre les aliments d’origine végétale facilement accessibles et abordables pour tous. Nous nous engageons à répondre aux souhaits de nos clients et c’est pourquoi nous élargissons et optimisons constamment notre gamme de produits d’origine végétale. En étiquetant les produits alimentaires concernés avec le V-Label, nous rendons les achats aussi faciles que possible pour nos clients. » Christoph Georgius, directeur de l’unité commerciale Responsabilité d’entreprise et assurance qualité internationale, ALDI Nord.

« Le vif intérêt des consommateurs européens pour les alternatives végétales est bien présent, et pour de bon, comme le montre le nombre d’Européens qui disent vouloir manger davantage d’alternatives végétales aux produits laitiers et à la viande à l’avenir. Le cadre réglementaire de ces produits, par exemple en termes d’étiquetage, ne doit pas être à la traîne et doit permettre de guider les consommateurs vers ces produits. »  Vinciane Patelou, directrice, ENSA-Association européenne des aliments d’origine végétale.

« Ces résultats démontrent la très vive demande des consommateurs européens pour des options végétales. Mais il faudra poursuivre la recherche et le développement pour réaliser le plein potentiel de ces aliments en matière de réduction des émissions et de diminution de la pression sur les écosystèmes. S’ils veulent sérieusement atteindre leurs objectifs climatiques, les dirigeants mondiaux doivent investir dans les protéines durables. »  Acacia Smith, responsable politique au Good Food Institute Europe.

 

 

*Vilma Sandström, et al. The role of trade in the greenhouse gas footprints of EU diets, Global Food Security, Volume 19, 2018, Pages 48-55

**Khan S, Loyola C, Dettling J, Hester J, Moses R. Comparative environmental LCA of the Impossible Burger with conventional ground beef burger. Quantis USA and Impossible Foods; 27 Feb 2019. Available: https://impossiblefoods.com/mission/lcaupdate-2019