Planche à découper

Le végétal pour la restauration collective : Dessaint Food Services y travaille !

par L'équipe du V-Label, le 31 mai 2018

Trois tendances se dégagent: la recherche de "produits sains et bons" par les consommateurs, le flexitarisme et l'importance croissante de l'apéritif.

Propos recueillis par Clémence Landeau.

 

Madame Havet, vous êtes chef de produit au sein de la structure Dessaint Food Services. Pourriez-vous nous présenter votre structure et vos missions, s’il vous plaît ?

Dessaint Food Services commercialise des produits issus de plusieurs savoir-faire : la crêpe, la pâtisserie et la cuisine du monde à destination des circuits de distribution grand public et professionnel. Mes missions consistent à développer de nouveaux produits et à optimiser les gammes existantes suivant les tendances du marché et les attentes des consommateurs (veille concurrentielle, revue de presse…). Je gère le développement des produits du « brief de création » à la mise sur le marché des produits. Je travaille donc en collaboration directe avec tous les services internes impliqués dans ces développements (recherche et développement, achat, qualité, commercial) ainsi qu’avec les fournisseurs extérieurs tels que les agences de création, les imprimeurs… Afin de suivre l’évolution des produits, je réalise également des analyses mensuelles du marché et des performances de nos produits via les panels distributeurs et les ventes internes. Enfin, je m’occupe de la communication interne et externe pour promouvoir ces produits: création d’outils d’aide à la vente (publicité sur le lieu de vente, plans de ventes, présentations pour RDV, suivi d’animations commerciales…), communiqués de presse, mise à jour du site internet…

 

Certains de vos produits sont véganes et aujourd’hui certifiés V-Label. Pourquoi avoir décidé de végétaliser une partie de votre offre, et de faire appel à un label ?

Comme avant chaque nouveau développement nous avons tout d’abord étudié le marché et les tendances du moment par rapport à nos savoir-faire. Les grandes tendances que nous avons retenues sont entre autres : la recherche de produits sains et bons par les consommateurs, l’essor du flexitarisme et l’instant de consommation de l’apéritif qui enregistre une croissance significative. C’est donc suite à ces constats que nous avons décidé de développer une gamme de produits « 100% végétal », sous forme de petites bouchées, facile à consommer et avec la possibilité de les « dipper » dans une sauce.
Nous avons fait appel au V-label car nous souhaitions un label connu du grand public et avec une bonne visibilité afin que le consommateur puisse rapidement identifier l’offre. Ce label nous donne une vraie légitimité sur ce marché.

 

Quels ont été les premiers retours de votre clientèle suite à l’introduction de ces produits véganes (petites bouchées courgettes menthe, petites bouchées légumes du soleil, sauce acidulée au curry, etc.) ?

A l’issue de nos présentations les retours sont plutôt positifs car notre démarche a été construite avec un double positionnement : l’instant de consommation de l’apéritif avec un positionnement sur le végétal.

 

59% des Français.e.s sont aujourd’hui favorables à l’introduction de repas végétariens dans les cantines scolaires (sondage Greenpeace – BVA, 2018). La majorité des villes de plus de 30 000 habitants a d’ailleurs déjà introduit des menus végétariens en restauration scolaire. Dans ce contexte, votre société, Dessaint Food Services, a-t-elle déjà été sollicitée afin d’introduire plus de préparations végétariennes sur la carte d’une cantine scolaire ? Serait-elle prête à le faire ?

Le fait de proposer ces produits à destination des professionnels permet de nous inscrire sur ce type de démarche. Nous pouvons dès à présent répondre à ces demandes.

 

Comptez-vous faire évoluer votre offre prochainement ?

Oui, nous travaillons sur une évolution et un complément de cette gamme de produits.

 

[Crédits photo: Caroline Attwood, Unsplash]