Plateau de fromages véganes

La végé-crémerie sur un plateau

par L'équipe du V-Label, le 13 juillet 2017

Un article de Sophie Choquet, paru dans la revue Alternatives végétariennes n°128 – été 2017

 

On les nomme fauxmages, fromgis, vromages ou encore frawmages*… De nouveaux produits végétaux fabriqués de façon artisanale, crus et bio, rencontrent un franc succès. Ils conviennent aux personnes allergiques au lactose et à la caséine, aux végétaliens et aux crudivores. Sans chercher à imiter à la perfection les goûts et les textures des fromages traditionnels, ils ont de quoi séduire même les inconditionnels du plateau de fromages avant le dessert. Découvrez trois végé-crémeries artisanales dont on n’a pas fini d’entendre parler.

 

Les crudivins

Ces fromgis crus portent bien leur nom : ils sont divins !

La petite histoire… Oona Bee, alias Crudivine, s’est formée à l’alimentation vivante auprès de chefs renommés aux États-Unis, en Angleterre et au Danemark. Professeur d’anglais, elle s’est mise à temps partiel pour pouvoir se consacrer à sa passion. Depuis quelques années,  elle donne des ateliers de cuisine végétale crue et haute vitalité à Paris, et fabrique ses propres « fromages végétaux », plébiscités par un nombre croissant de fidèles grâce au bouche à oreille. Une collecte lancée sur Internet en janvier lui a permis de financer l’installation de son laboratoire dans le XIIe arrondissement.

La gamme. Les « fromgis qui vous veulent du bien » sont bio et lacto-fermentés, élaborés à base de noix de cajou. On a le choix entre sept délices aux goûts très différents : parmi eux, le Walnut, un fromgi aux noix, fort en bouche, le Crudi Fresh, sans gluten, frais et acidulé, le Délice de Bombay, l’exotique au curry doux, ou encore le Tartuffio, au parfum de truffe, idéal pour les occasions festives. Les petits plus : un format généreux de 150 g, une boite en plastique biodégradable et une étiquette en fibre de maïs.

Où trouver les produits ? Crudivine vend pour l’instant ses fromgis lors d’événements véganes (Vegan places, salon VeggieWorld…) et livre à Paris sur commande passée par email à contact@crudivine.com.

 Jay & Joy

La première crémerie végétale à Paris, bio, sans gluten et sans huile de palme.

La petite histoire Devenir végétalienne, pour Mary Carmen Iriarte Jähnke, c’était renoncer au plaisir de déguster des fromages, son point faible. Elle s’est alors mise à expérimenter des recettes de fromages végétaux maison avant de décider d’en faire commerce, avec l’aide de son mari Éric, de son ami Étienne et de son frère Dirimo. Elle s’est formée à la fabrication de fromages, à l’hygiène et à la fermentation. L’atelier-boutique a ouvert en novembre 2016, et l’équipe s’est renforcée avec l’arrivée de deux nouveaux employés.

La gamme: Jay & Joy propose huit vromages élaborés à base d’amandes et de noix de cajou, dont la moitié sont crus et fermentés. Le Jack pimenté fondra bien sur une pizza, le Jean cendré sur une tartine comme un chèvre chaud doré. Le best-seller : Joy Prairie, qui rappelle le Boursin assaisonné à l’ail et aux herbes. Le petit dernier : Joséphine, très proche du traditionnel camembert. Jay & Joy propose aussi le Joie gras comme alternative au foie gras, ainsi que des desserts, des joyourts nature ou coco, et des jeesecakes. En boutique, sandwiches et salades à emporter.

Où trouver les produits ? La boutique Jay & Joy, 5 rue Paul Bert, 75011 Paris. Aussi en vente en magasins spécialisés principalement à Paris et en île-de-France (voir la liste sur leur site internet), et lors d’événements véganes à Paris.

 

La petite Frawmagerie

Une ascension fulgurante pour ces nouveaux frawmages d’Auvergne !

La petite histoire… Caroline et Lucie se sont rencontrées au printemps 2016 et ont rapidement décidé de s’associer pour monter leur petite entreprise de frawmages végétaux, au pays du Saint-Nectaire et du bleu d’Auvergne. Après un financement participatif fructueux à l’automne 2016, elles se sont installées dans leur atelier en décembre, au centre-ville de Clermont-Ferrand. La production démarre en trombe. Deux employés et deux stagiaires ont rejoint l’équipe depuis début 2017, et la gamme des produits s’est étoffée. Actuellement, ce sont environ 2700 frawmages par mois qui sortent de l’atelier.

La gamme: Douze frawmages bio, fermentés, sans gluten, aux noms savoureux (Le Mimi, L’Amoureux, Le Sauvage, La Vieille croûte, Le Chouchou, Le Charlotte, le Colonel, L’Alejandro, L’Italiano, L’Oriental, le Startare aux herbes, le Bleuffant), ainsi que trois crèmes de frawmages et un pâté végétal façon foie gras. À tester absolument : le Bleuffant, dont le goût est… rondement bluffant ! Les frawmagères fabriquent elles-mêmes l’agent de fermentation de leurs produits, une boisson appelée le réjuvélac. Boites, papier d’emballage et étiquettes sont écologiques.

Où trouver les produits? Ils sont en vente sur une e-boutique, en magasins spécialisés (points de vente indiqués sur le site), ainsi que sur des marchés et des salons alimentaires où la petite équipe se déplace.

 

*Depuis un arrêt de la Cour européenne du 14 juin dernier, les dénominations de lait, beurre, fromage, crème, yaourt et chantilly, en tant qu’appellations commerciales, ne peuvent plus être associées à des produits végétaux, sauf exceptions listées par pays. Si, dans le langage courant, ces termes persisteront sans doute encore longtemps, le marché du végétal, secteur d’innovation en plein essor actuellement, saura dans les prochaines années se singulariser avec des termes marketing créatifs et convaincants.

 

[Crédits photo: Jean-Philippe Polo]